MERE DE FAMILLE NOMBREUSE: UN CHOIX ASSUME

Parce que de nos jours, être à la tête d’une p’tite tribu est toujours source d’interrogations; je vais essayer de vous éclairer ce jour, vous rassurer ( si besoin) et surtout vous réitérer que quelque soient nos choix, le tout est de les assumer.

Avant toute chose, je vais balayer les idées reçues pour planter le décor:

  • non il n’y a rien de pathologique (du moins je ne crois pas: rassurez-moi docteur^^^)
  • non les allocations ne sont pas un revenu
  • non la carte de famille nombreuse ne donne pas de réduction partout
  • non ce n’est pas parce que je suis une enfant adoptée
  • non ce n’est pas une méconnaissance des modes de contraception,
  • non mes enfants ne sont pas des accidents
  • ni un défi à relever, ni la peur de m’ennuyer, ni la fainéantise d’aller travailler, ni par croyance religieuse, ni pour être comme… ou différente de…
  • etc,etc, etc

Dès mes 6-7 ans, je me souviens avoir exprimé mon souhait de fonder une grande famille. 4 serait le minimum. A la vue des bébés, je fondais littéralement. Ce n’est pas le corps de la femme enceinte , ou venant d’accoucher qui me fascinait mais bien celui de cet être fragile, vulnérable: à protéger, à aimer. Evidemment l’éducation était pour moi un vain mot dans ma tête de petite fille. Par contre Aimer, Chérir, Partager, Grandir ensemble avaient un sens réel dans mon coeur. Conjuguer sans condition le verbe AIMER.

Une fois devenue mère, et n’ayant aucune difficulté physique ni pendant les grossesses ni pour les accouchements; je sentais que mon rêve devenait réalité et ce, tout naturellement. Jusqu’à 2 enfants,je me sentais comme toutes les mamans et la société me renvoyait une image « normale » de mon identité. Enceinte du 3ème, une soudaine pression de devoir accoucher d’un garçon se faisait sentir. Bah oui, après 2 filles; j’avais forcément commandé UN p’tit papillon du sexe masculin. Je vous passe les réflexions: << vous essayez le garçon?>>. C’est ça!!! Ce qui était naturel, devenait d’un coup d’un seul sujet à discussion même avec des inconnus. Le jour de la naissance…de notre premier petit garçon, nous avons eu droit à: << vous avez bien travaillé!>>. Euh une 3ème fille aurait été un mauvais travail?

Quant 18 mois après notre 2ème petit garçon venait agrandir notre maisonnée, ouh la la nous voulions forcément l’équation 2+2= famille parfaite. Or, la perfection ne fait pas partie de mon vocabulaire. Alors que tout le monde autour de nous cherchait à rationaliser absolument notre situation familiale, nous étions simplement dans l’accomplissement d’un projet de couple, d’un projet de Vie.

Côté organisation, 4 enfants en 4 ans 1/2 forcément il fallait se montrer organisée justement, présente, rassurante, équitable. Nos enfants n’avaient pas demandé à être 4: je me devais de leur donner une place, LEUR PLACE. Nous avions fait le choix d’une famille nombreuse et nous assumions cette responsabilité.

Nous étions 2 face à l’incompréhension de notre entourage, de nos familles. 4 devenait un nombre qui faisait peur. Alors à l’annonce des 5ème, 6ème et 7ème les interrogations se sont transformées en indifférence. Nos amis, eux, se sont trouvés toujours présents, respectant notre vie de couple, de famille. Ce qui me semblait évident enfant, devenait presque un acte à justifier. Jamais ou rarement on va demander à un couple pourquoi ils n’ont qu’un enfant. Par contre, me concernant, il y a 3 questions qui reviennent:

  1. vous vous arrêtez quand?( euh bah on vous enverra un recommandé pour vous informer 🙂
  2. c’est le même papa? (je vous adresse le test ADN?)
  3. c’est un accident? ( parce que votre 1er est un accident?)

Les jours de bonne humeur, je réponds avec humour ou ironie mettant les gens fassent à leurs à priori infondés. Cela ne me viendrait pas à l’idée de demander à un couple quand est ce qu’ils ont eu le dernier rapport et si un Bébé est né 9 mois après, questionnant sur l’identité des parents.

Vous imaginez donc qu’aujourd’hui, avec les 3 petites dernières, et donc 7 enfants; nous suscitons parfois l’admiration, l’incompréhension, l’étonnement.

Pour autant, même si cela demande du temps, de l’énergie, de la disponibilité, une organisation, une discipline, une rigueur; je ne retiens qu’une chose: L’AMOUR est au coeur de notre projet. L’Amour qui est à la base de tout: d’un couple, de parents à leurs enfants.

Alors bien sûr, ce n’est pas toujours le monde des Bisounours. Elever 7 enfants, rapprochés est parfois exigeant, contraignant. Certains parlent de renoncement. De mon point de vue, je ne renonce pas, je diffère ( EVENTUELLEMENT) le fait de profiter d’une vie à 2, de profiter de moments seule. J’ai tout le reste de ma vie pour vivre, expérimenter. Pourquoi se hâter?

Mes quelques mots sont là pour assurer aux couples qui ont ce souhait de famille nombreuse d’aller au bout de ce projet. De passer outre les opinions, les réflexions parfois blessantes car répétées. Il faut aussi accepter d’avancer seuls en famille. En effet, plus vous avez d’enfants, plus vous êtes montrés du doigt, parfois mis à l’écart. Et il faut donc continuer notre vie de couple et de famille à contre courant des normes sociétales.

Cela demande du courage pour nos enfants d’exister au sein d’une grande fratrie, de devoir Partager leurs parents, leurs temps, leurs espaces. Mais quand je vois mes p’tits papillons âgés de 13 ans à 2 mois évoluer, grandir, se développer je me dis qu’ils sont au coeur même de l’essence de la Vie: l’Amour à transmettre. Accueillir le 7ème enfant de la famille a été vécu par les aînés comme un véritable cadeau. Ils ont tous démultiplier leur capacité à Aimer pour ce nouvel être fragile et en devenir afin de lui donner une place, SA place.

Alors ne vous souciez pas des autres, des qu’en dira-t-on. La Vie n’est pas un problème. L’Amour n’est pas une montagne insurmontable. Laisses-vous bercer et faites vous confiance.

 

 

 

4 commentaires sur “4”

  1. Coucou ♥

    Les gens … nous, ça a été « Mais pourquoi vous n’avez pas fait d’enfants ? » Au départ, je justifiait ce choix en expliquant le pourquoi, et j’en ai eu marre de me justifier … au nom de quoi d’ailleurs ?

    Ma meilleure amie a 34 ans. Elle désespère d’avoir un ou plusieurs enfants. Elle a craqué dernièrement à la énième question et au énième « faudrait peut-être vous y mettre » … Elle suit déjà un parcours médical pas toujours évident, elle n’a pas besoin qu’on lui (et à son conjoint) remette une couche et qu’on appuie là où ça fait mal.

    Quoi qu’on fasse, quoi qu’on décide, il y a toujours quelqu’un qui trouvera à redire.

    Je vous envoie des tonnes de bisous doux plein de tendresse ♥

    1. Bonsoir ma jolie Cenwen,
      Désolée de ne répondre que maintenant 🙁 . Merci d’avoir pris le temps de lire mon article. En effet, il y aura toujours des questions indiscrètes et indélicates. La clémence face à des questions inadaptées est la meilleure réaction.
      Bon courage et à très vite.

  2. Super article ! J’ai vraiment aimé ! D’ailleurs je vais partager histoire de faire passer le message. Moi j’ai 4 enfants et effectivement à l’annonce du Chiffre. Toutes les règles de bienséance et de politesse sont tout simplement jeté par la fenêtre et on a le droit à des commentaire hyper gênant notamment sur notre sexualité débordante (bah Ui on a l’air d’aimer ça 😂 )
    J’ai fais un article sur être mère au foyer si ça t’intéresse tu m’en diras des nouvelles 🙂

    https://wp.me/p6tnPR-2D

    1. Bonsoir Khady,
      honte à moi de ne pas t’avoir répondu plus tôt. La pas douée que je suis en informatique, n’a pas vu que les commentaires étaient bloqués et que donc, je ne pouvais pas y répondre.
      Merci beaucoup pour ton avis positif sur mon article. C’est toujours bon à prendre :-*
      Merci également pour le partage.
      Je te confirme l’impolitesse des gens, du sans gêne oui. Et tu as raison de mettre en évidence les commentaires graveleux des nanas ( très souvent). L’une des dernières réflexions récentes: < < tu peux faire l'amour sans vouloir d'enfant tu sais>>. Ah bon??????
      Ça ne viendrait jamais à l’idée de demander aux gens la date de leur dernier rapport et dans quel but!!!!!!
      Bref, merci pour tout en tout cas et à très vite sur ton blog ( top ton article) ou le mien :-* :-* :-*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *