AYURVEDA: A L’ECOUTE DE SOI

Plutôt que de consommer des médicaments de la médecine traditionnelle aveuglément, je vous propose aujourd’hui de parler de L’AYURVEDA.

 

Tout le monde ( et de plus en plus) en entend parler mais qu’est ce que c’est réellement: une science, une médecine, un art de vivre, un art de consommer, un art d’être, d’avoir ou plutôt de recevoir?

Et bien c’est un peu tout cela à la fois.

Ce que j’en retiens en tout cas: ETRE ET AVOIR sont indissociables dans cette pratique qui est applicable de manière très aisée dans notre quotidien

QUELQUES NOTIONS ANCESTRALES

Il y a presque 3 000 ans, cette forme de médecine est née en Inde.

En 1 000av JC déjà deux textes principaux faisaient références aux bienfaits de l’ayurveda: le SUSHRUTA SAMHITA et le CHARAKA SAMHITA.

Ce système de médecine repose donc sur des textes les plus anciens au monde.

Mais avant ces écrits, les connaissances étaient transmises oralement de génération en génération

L’AYURVEDA: C’EST QUOI?

Il ne faut pas chercher une science exacte ou une médecine au sens où nous, les occidentaux attendons des symptômes, un diagnostic et une ordonnance.

Nullement!!!

Il s’agit d’appréhender son corps, d’être à son écoute et de déterminer son état de santé pour ensuite diagnostiquer les premier signes de la maladie afin de ramener L’ESPRIT, LE CORPS et donc LA CONSCIENCE vers une état d’équilibre.

Autrement dit, ce n’est pas à un moment donnée mais UN MODE DE VIE COMPLET.

Alors que notre médecine occidentale est dans le curatif ( et donc à soigner uniquement les symptômes), la MEDECINE TRADITIONNELLE AYURVEDIQUE INDIENNE est dans le PREVENTIF: TRAITER LES CAUSES FONDAMENTALES. 

Une personne saine restera saine en pratiquant l’AYURVEDA et une personne en mauvaise santé recouvrera la santé GRACE à l’AYURVEDA.

Les praticiens doivent ainsi connaître au minimum 250 espèces de plantes les plus usitées sur les 12 000 existantes.

COMMENT CA SE PASSE? 

En ayurveda, la santé repose sur l’équilibre entre 3 substances ( appelées DOSHAS)

  • VATA
  • KAPHA
  • PITTA

Les DOSHAS sont en lien avec LE VENT, LA TERRE et LE FEU.

Les pouls des différents types de corps sont comparés à UN SERPENT, UNE GRENOUILLE et à UN CYGNE

Les 5 éléments: ETHER, AIR, FEU, EAU et TERRE se mélangent pour LE PRAKRITI: L’ÊTRE UNIQUE que nous sommes.

L’univers détient ces mêmes éléments et lorsque l’univers est boulversé, LE PRAKRITI l’est aussi.

Il faut donc rester en accord avec la nature sinon la nature va nous procurer un remède…naturel.

Ainsi, les maladies, la chaleur, les bouleversements émotionnels, le manque de perspicacité ou une mauvaise alimentation sont autant de facteurs qui favorisent le déséquilibre des DOSHAS.

Pour rééquilibrer, plusieurs possibilités:

  • PANCHAKARMA ou détoxification
  • ABHYANGA ou massages à l’huile
  • SVEDANA ou transpiration
  • herbes médicinales
  • yoga
  • méditation
  • nourriture

LA NOURRITURE AYURVEDIQUE

Il est important de comprendre qu’il s’agit là D’UN VERITABLE EQUILIBRE dans sa globalité.

Ainsi, en fonction du déséquilibre d’un des DOSHAS, la nourriture ne sera pas la même.

Par exemple, si vous avez trop de VATA, il faudra favoriser le sucre.

Un excès de PITTA demandera à refroidir la nourriture pour faire diminuer LE FEU qui est en vous.

Un excès de KAPHA vous alertera: pas de produits laitiers pour votre corps.

Vous le voyez, il ne s’agit pas d’éliminer le sucre ou les aliments gras de votre alimentation: surtout pas.

IL S’AGIT D’E-QUI-LI-BRER votre alimentation pour que chacun de vos DOSHAS soient en harmonie.

UN MMIRACLE POUR LES MALADIES?

Les médecins et scientifiques en tout genre occidentaux n’aiment pas vraiment l’ayurveda comprenant que cela peut mettre à mal tout le système pharmaceutique, les laboratoires etc…. En clair, leur manque d’humilité ne leur montre que le côté argent, bénéfices.

Pourtant, il n’est plus à démontrer en Orient et Asie de l’Est que l’ayurveda permet par exemple de traiter des maladies chroniques telles que la maladie de Parkinson, la polyarthrite rhumatoïde.

Il en est de même pour les effets secondaires de certains traitements.

Les médecins occidentaux pensent que ce qui n’est pas prouvé scientifiquement n’a pas de valeur.

Or, en Inde; seules des observations suffisamment longues et sur de nombreux patients ont montré que LES MOLECULES DU POIVRE NOIR détruisent  le cancer. 

L’AVENIR DE L’AYURVEDA

Nul doute que l’Inde doit encore travailler durement pour montrer, voire démontrer que << LA SAGESSE AYURVEDIQUE>>  est bien là, efficace.

Aucune plante n’est dénuée de qualité médicinale et c’est en cela que L’AYURVEDA n’est plus à prouver.

Il faut juste que le monde moderne des scientifiques comprennent que LA MEDECINE AYURVEDIQUE est ANCESTRALE et que SEULE LA NATURE a ses secrets pour guérir l’Homme.

IL NE S’AGIT NI D’UNE SICENCE ou D’UNE PHILOSOPHIE mais D’UN MODE DE VIE ayant pour objectifs:

  1. SANTE
  2. EQUILIBRE
  3. HARMONIE

 

PREMIERS PAS VERS L’AYURVEDA

Concrètement, 3 chemins que vous pouvez emprunter:

L’ALIMENTATION:

  • consommer des aliments locaux, qui poussent sans AUCUN produits toxiques.
  • éviter les aliments crus car difficiles à digérer.
  • manger uniquement quand la faim se manifeste
  • boire beaucoup d’eau CHAUDE
  • éviter les boissons froides
  • déjeuner à 12h00
  • petit déjeuner et dîner LEGERS

PRENDRE 1 MINUTE POUR REFLECHIR ET PRATIQUER LA GRATITUDE AVANT DE MANGER

LE REVEIL:

  • routine ayurvedique: se lever avant le soleil dans l’idéal afin de se mettre dès la première heure dans le rythme de la Nature.
  • cela implique de se coucher tôt
  • ainsi, vote rituel du matin ( se réveiller, se lever, se laver et petit déjeuner) doit être effectué avant 8h00

DETOX MAISON:

  • massages à l’huile de sésame chaude de la tête aux pieds avant de se laver.

Voilà donc ce tour de l’Inde ayurvedique  terminé.

J’espère que cela vous aidera à mieux et plus vous écouter, à prendre soin de Vous à travers votre Corps. De prendre soin de votre Corps à travers vous.

Et n’oubliez pas mes jolis parents que ce que vous êtes et faites, vos p’tits papillons se calquent sur vous. Et comme je le dis souvent: demain se prépare aujourd’hui alors faites prendre les bonnes habitudes à vos enfants pour qu’ils puissent grandir en harmonie avec eux-mêmes et l’être avec les Autres.

♠Belle journée ♥

 

PETIT LEXIQUE

VATA: représentant LE VENT.

Les personnes dont le dosha principal est le VATA sont ALERTES etVIVES D’ESPRIT.

Elles ont souvent froid, déshydratées et anxieuses et stressées.

Manifestations du déséquilibre: constipation et insomnie

Actions: ces personnes ont besoins de rester au chaud et de pratiquer le yoga.

PITTA: représentant LE FEU

Les personnes dont le dosha principal est PITTA ont UNE EXCELLENT DIGESTION

Manifestations du déséquilibre: fort risque d’inflammations, d’ulcères, d’éruptions cutanées et d’infections

Actions: éviter les épices, les condiments et favoriser les aliments rafraîchissants

KAPHA: représentant LA TERRE, apportant la SOLIDITE AU CORPS ET A L’ESPRIT

Les personnes dont le dosha principal est le KAPHA sont stables, souples et patientes.

Manifestations du déséquilibre: prise de poids, dépression et asthme.

Actions: réduire les produits laitiers et les aliments gras. Faire régulièrement de l’exercice.

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *